iKNOW Politics's picture
French

lles ont entonné les chants révolutionnaires qui ont autrefois servi d'hymnes dans la lutte contre le régime raciste de l'apartheid. Une centaine de femmes de mineurs se sont réunies vendredi 17 août près de la mine de Marikana, en Afrique du Sud. Elles ont chanté et dansé à quelques centaines de mètres de la colline où 34 grévistes ont été tués et 78 autres blessés la veille par des policiers. 

Pour plus d'informations, veuillez visiter le site web de Francetv.info

News: 
Region: 
Share this article with your social networks: