Guinée : probable report du second tour de la présidentielle au 31 octobre

Portrait de iKNOW Politics

Des affrontements ont de nouveau éclaté mardi à Conakry, la capitale, où les partisans de Cellou Dalein Diallo, le candidat arrivé favori au premier tour (43 % des voix), réclamaient le départ du président de la Commission nationale électorale indépendante (Ceni). Louncény Camara, président de la Ceni, était dénoncé comme favorable au camp d'Alpha Condé, l'autre candidat en lice (18 % des voix au premier tour, le 27 juin).

Pour plus d'informations, veuillez visiter le site web de africa blog

Français
Informations: 
Région: 
Share this article with your social networks: