Guinée: Sit in collectif : Les femmes comme "boucliers humains"...

Portrait de iKNOW Politics

Des questions complètement éludées par le gouvernement, qui jette un regard complice sur la CENI en train de dérouler le chronogramme qu’elle annoncée le 1er mars dernier. C’est dans cette logique qu’elle a procédé récemment à la publication de la liste des agents recenseurs qu’elle a recrutés. Mais avant, elle a acheminé les kits électoraux, bien après la mies en place des commissions administratives de recensement électoral.

Le seul hic, c’est que l’emplacement du siège de la CENI est trop exigu pour contenir une grande foule. Aussi, il se trouve que les deux alliances n’ont adressé aucune lettre d’information aux autorités communales pour la prise des mesures sécuritaires qui s’imposent.Comme pour dire qu’il faut s’attendre à des embouteillages monstres, vu que la CENI se trouve sur l'axe le plus fréquenté de la capitale, et éventuellement de nouveaux affrontements entre cette fois-ci les femmes du Collectif et de l’ADP, considérées par certains comme des boucliers humains d’une opposition en crise de stratégie, et les forces de l’ordre qui, dorénavant ne toléreront aucun débordement.

 

Pour plus d'informations,veuillez visiter le site web de africatime

Français
Informations: 
Région: 
Share this article with your social networks: