Maurice : [A l’Onu] Gender Links réclame au moins 30% de femmes candidates aux législatives

À la une

 Précédent

Maurice : [A l’Onu] Gender Links réclame au moins 30% de femmes candidates aux législatives

Source:

Maurice doit revoir sa copie pour ce qui est de la représentation féminine en politique. C’est ce qu’a fait ressortir Anushka Virahsawmy devant le Comité pour l’élimination de la discrimination à l’égard des femmes, à Genève cette semaine.

L’activiste a souligné qu’il faut une «volonté politique» si l’on veut atteindre un quota «gender neutral» de 50% pour tout type d’élection. Entre-temps, la Local Government Act prévoit au moins 30% de femmes candidates. Ces dispositions, estime la porte-parole de plusieurs organisations non gouvernementales, doivent être utilisées dans le cadre des législatives en visant toutefois les 50% de femmes.

Anushka Virahsawmy estime, dans le même temps, que tous les partis politiques doivent inscrire le quota de 50% dans leurs constitutions. Et reconnaître les discriminations envers les femmes.

Cliquez ici pour lire l’article publié par Ion News le 31 octobre 2018.

 

 

 

Informations: 
Région: 
Focus areas: