UE : Une ancienne assistante parlementaire révèle l'existence d'une "blacklist" de députés

À la une

 Précédent

UE : Une ancienne assistante parlementaire révèle l'existence d'une "blacklist" de députés

Source:

Marine Tondelier est une ex-attachée parlementaire, aujourd’hui élue d’Europe Ecologie-Les Verts au conseil municipal d’Hénin-Beaumont, dans le Pas-de-Calais. Dimanche 22 octobre, la jeune femme de 31 ans a pris la parole sur France 2 dans le magazine « 19h le dimanche » pour évoquer le harcèlement sexuel qui persiste à l'Assemblée nationale.

«Il y a des noms de parlementaires qui circulaient entre collaboratrices, car on savait qu'il ne fallait pas prendre l'ascenseur avec eux. Il y avait un risque qu'ils vous collent une main aux fesses et qu'il y ait des histoires», a révélé celle qui était l'assistante parlementaire de Cécile Duflot lors du quinquennat précédent.

Marine Tondelier a ajouté qu’ «il y avait une blacklist des mecs avec qui il ne fallait pas trop prendre de risques. Il ne s’agissait pas d’une liste écrite mais de conseils informels qui se transmettent à la cantine, aux pauses-café, dans les soirées entre collaborateurs », a-t-elle précisé au site de L'Express.

Cliquez ici pour lire l’article publié par Madame Le Figaro le 23 octobre 2018.

Informations: 
Focus areas: