Aller au contenu principal

Advocacy and Lobbying

Advocacy and lobbying are activities that represent and promote the needs of specific groups in political and social arenas. One such group is women, who can collectively pressure their leaders for legislative reforms to protect and promote women’s rights and concerns. It is the goal of advocacy groups and lobbyists to ensure that both the public and politicians understand and support their cause, so that it gains strength and credibility. Securing rights and gains for women requires coalition-building, funding, civic education, awareness-raising and individuals willing to lead the way.

While the goals of advocacy and lobbying are similar, the processes are distinctly different. Advocacy involves gaining and exercising power to influence a political action. Employing methods such as demonstrations, public campaigns and civic education, advocacy can be the primary mission of international agencies and civil society organizations seeking to influence global and national decision makers. Women worldwide frequently organize themselves for advocacy purposes, drawing on their collective power to affect legislation, official policies and governmental programs. Lobbying, however, refers to influencing the government and its leaders. Lobbyists attempt to sway policy makers and legislators to address specific issues, often by introducing or revising legislation and policy. Lobbying activities may include private meetings with decision makers, public campaigns and demonstrations.

Cameroun: les jeunes encore trop marginalisés en politique

Back
September 1, 2022

Cameroun: les jeunes encore trop marginalisés en politique

Au Cameroun la solidarité intergénérationnelle semble un mot encore vide de sens notamment sur le plan politique.

Au Cameroun la solidarité intergénérationnelle semble un mot encore vide de sens notamment sur le plan politique.

À la une

Les femmes camerounaises se rassemblent pour exiger plus de représentation politique

Submitted by Editor on
Back

Les femmes camerounaises se rassemblent pour exiger plus de représentation politique

Source:

Au Cameroun, des milliers de femmes ont manifesté à l’occasion de la Journée internationale de la femme pour réclamer plus de pouvoir politique et d’emplois gouvernementaux. Les femmes représentent plus de la moitié de la population du Cameroun, mais il n’y a pas une seule femme parmi les 10 gouverneurs régionaux ou présidents de conseil du pays.

Des milliers de femmes se sont rendues au sein de la capitale camerounaise en chantant qu’elles ne voulaient plus être traitées comme inférieures aux hommes.

Au Cameroun, des milliers de femmes ont manifesté à l’occasion de la Journée internationale de la femme pour réclamer plus de pouvoir politique et d’emplois gouvernementaux. Les femmes représentent plus de la moitié de la population du Cameroun, mais il n’y a pas une seule femme parmi les 10 gouverneurs régionaux ou présidents de conseil du pays.

Des milliers de femmes se sont rendues au sein de la capitale camerounaise en chantant qu’elles ne voulaient plus être traitées comme inférieures aux hommes.

France: le combat des femmes en politique!

Back
August 3, 2022

France: le combat des femmes en politique!

Comment avoir plus de femmes en politique? Voici La Chamboncel des podcasts Popol et Palais Bourbon et de l'émission Backseat! Si tu partages ce podcast, la parité en politique se rapproche!

DANS CET ÉPISODE:

Comment avoir plus de femmes en politique? Voici La Chamboncel des podcasts Popol et Palais Bourbon et de l'émission Backseat! Si tu partages ce podcast, la parité en politique se rapproche!

DANS CET ÉPISODE:

Femmes en politique: le Liban ne fait que reculer

Back
August 3, 2022

Femmes en politique: le Liban ne fait que reculer

La violence faite aux femmes dans la vie politique a été au cœur d’un débat organisé jeudi par l’association Madanyat et la Fondation Maharat, en présence des députés Georges Okais, Halimeh Kaakour, Najat Saliba et Fayçal el-Sayegh.

La violence faite aux femmes dans la vie politique a été au cœur d’un débat organisé jeudi par l’association Madanyat et la Fondation Maharat, en présence des députés Georges Okais, Halimeh Kaakour, Najat Saliba et Fayçal el-Sayegh.

France: un #MeTooPolitique est-il possible?

Back
August 2, 2022

France: un #MeTooPolitique est-il possible?

Mathilde Viot est juriste en droit public et spécialiste de droit constitutionnel.

Mathilde Viot est juriste en droit public et spécialiste de droit constitutionnel.

Au Québec, la féminisation du leadership, solution à un déséquilibre

Back
July 13, 2022

Au Québec, la féminisation du leadership, solution à un déséquilibre

Dans une période de bouleversements des environnements politique, économique, social et technologique du monde des affaires, les organisations de toutes origines doivent aujourd’hui, plus que jamais, proposer de nouveaux modèles visant une prospérité plus durable de l

Dans une période de bouleversements des environnements politique, économique, social et technologique du monde des affaires, les organisations de toutes origines doivent aujourd’hui, plus que jamais, proposer de nouveaux modèles visant une prospérité plus durable de l

À la une

Les femmes en politique, un rempart contre les tripatouillages constitutionnels en Afrique?

Submitted by Editor on
Back

Les femmes en politique, un rempart contre les tripatouillages constitutionnels en Afrique?

Source:

Faut-il encourager la participation des femmes en politique pour renforcer la démocratie sur le continent? C’est l’une des hypothèses qui a été discutée jeudi lors de la deuxième journée du sommet pour le constitutionnalisme et la consolidation de la démocratie en Afrique. Ce sommet réunit depuis mercredi à Gaborone, la capitale du Botswana, d’anciens chefs d’Etat, des dirigeants en exercice et des acteurs de la société civile.

Faut-il encourager la participation des femmes en politique pour renforcer la démocratie sur le continent? C’est l’une des hypothèses qui a été discutée jeudi lors de la deuxième journée du sommet pour le constitutionnalisme et la consolidation de la démocratie en Afrique. Ce sommet réunit depuis mercredi à Gaborone, la capitale du Botswana, d’anciens chefs d’Etat, des dirigeants en exercice et des acteurs de la société civile.

À la une

Journée internationale du parlementarisme 2022: plus de diversité, légèrement moins de parlements en exercice

Submitted by Editor on
Back

Journée internationale du parlementarisme 2022: plus de diversité, légèrement moins de parlements en exercice

Source:

À la veille de la Journée internationale du parlementarisme et du 133e anniversaire de l’UIP, célébrés le 30 juin, les parlements offrent un tableau mitigé.

Selon les derniers chiffres publiés par l’UIP, certains parlements ont gagné en représentativité, avec une proportion de femmes et de jeunes parlementaires en hausse. Toutefois, les données de l’UIP montrent aussi une légère baisse du nombre des parlements et des parlementaires en exercice. 

À la veille de la Journée internationale du parlementarisme et du 133e anniversaire de l’UIP, célébrés le 30 juin, les parlements offrent un tableau mitigé.

Selon les derniers chiffres publiés par l’UIP, certains parlements ont gagné en représentativité, avec une proportion de femmes et de jeunes parlementaires en hausse. Toutefois, les données de l’UIP montrent aussi une légère baisse du nombre des parlements et des parlementaires en exercice. 

À la une

Sud-Kivu: les femmes politiques plaident pour une loi électorale «plus sensible au genre et à la parité»

Submitted by Editor on
Back

Sud-Kivu: les femmes politiques plaident pour une loi électorale «plus sensible au genre et à la parité»

Source:

Les femmes politiques du Sud-Kivu ont plaidé, jeudi 16 juin, pour une loi électorale qui soit « plus sensible au genre et à la parité », pour améliorer ainsi la participation politique de la femme.

Dans une déclaration officielle lue à Bukavu, dans les locaux de la MONUSCO, ces femmes exigent que soient insérées dans cette loi, les dispositions obligeant les partis politiques et l’Etat congolais à respecter l’article 14 de la Constitution, relatif à la participation de la femme au processus électoral.

Les femmes politiques du Sud-Kivu ont plaidé, jeudi 16 juin, pour une loi électorale qui soit « plus sensible au genre et à la parité », pour améliorer ainsi la participation politique de la femme.

Dans une déclaration officielle lue à Bukavu, dans les locaux de la MONUSCO, ces femmes exigent que soient insérées dans cette loi, les dispositions obligeant les partis politiques et l’Etat congolais à respecter l’article 14 de la Constitution, relatif à la participation de la femme au processus électoral.